TOOLinux

Le journal du Libre

Et une nouvelle mise à jour pour PostgreSQL

lundi 15 juin 2015

Le PostgreSQL Global Development Group a publié une mise à jour pour toutes les
versions supportées du SGBD, soit les versions 9.4.4, 9.3.9, 9.2.13, 9.1.18 and
9.0.22.

Cette mise à jour a pour but principal de corriger les bogues qui n’ont pas été
corrigés par les mises à jour précédentes.
Il est impératif de les appliquer immédiatement pour les utilisateurs ayant
déjà appliqué les mises à jour de mai et juin.
Les autres utilisateurs pourront attendre le prochain arrêt de service programmé.

Correctifs des récupérations en cas de panne

Les mises à jour précédentes ont tenté de corriger un problème de "multixact
wraparound" (ou bouclage d’identifiant de transactions multiples) sur les
versions 9.3 et 9.4 de PostgreSQL.

Mais elles n’ont pas corrigé le nettoyage des transactions multiples lors de
récupération apès crash.

Cela peut empêcher un serveur de redémarrer après un crash.
C’est pourquoi il est recommandé aux utilisateurs de ces versions de procéder à
la mise à jour le plus vite possible.

Les serveurs précédemment passés en version 9.3 avec pg_upgrade, ou ceux qui
tournent en 9.4, suite à une autre mise à jour, peuvent voir tourner un
autovacuum sur l’ensemble des tables immédiatement après l’application de
l’actuelle mise à jour.

Si les bases sont volumineuses, il peut être plus judicieux de procéder à un
VACUUM manuel, avant la mise à jour, pour maîtriser les performances suite à
cette maintenance.

Autres correctifs et améliorations

En plus des correctifs précédents, quelques autres correctifs ont été appliqués
à cette version.

On trouve :
- le correctif des rares cas ou l’invalidation du cache des relations n’était
pas effectué ;
- la suppression des verrous morts entre de nouvelles sessions et un
CREATE/DROP DATABASE ;
- l’amélioration de la planification des requêtes pour les semi-jointures et
anti-jointures.

Mises à jour cumulatives

Toutes les mises à jour de PostgreSQL sont cumulatives. Comme cette mise à jour
fixe un certain nombre de problèmes malencontreusement apportées par les mises
à jour précédentes, il est préférable d’installer directement cette mise à jour
plutôt que les précédentes.
Comme cette mise à jour clôt plusieurs bogues de gestion des transactions
multiples, le projet PostgreSQL ne prévoit pas de nouvelles mises à jour
prochainement.

Application de la mise à jour

Comme pour les autres mises à jour, il n’est pas nécessaire de procéder à
l’export et au réimport des données, ou d’utiliser pg_upgrade. Il suffit
d’installer les nouveaux binaires et de redémarrer PostgreSQL.
Au cas où des mises à jour mineures auraient été omises, il peut y avoir des
opérations suppplémentaires à effectuer. Toutes les informations se trouvent
dans les notes de versions.

Voir également les informations complémentaires en cas de passage à la version
9.3 avec pg_upgrade.

Liens

- Téléchargement
- Notes de version