TOOLinux

Le journal du Libre

Flash, le début de la fin ?

mercredi 15 juillet 2015

Sur ce coup-là, Apple a peut-être été visionnaire, premier grand acteur à refuser d’exploiter Flash à la sortie de l’iPhone. Désormais, tout le monde semble s’en détourner, petit à petit, mais avec la prudence qui s’impose quand une technologie est encore massivement présente en informatique.

Cette semaine, Mozilla a annoncé avoir bloqué par défaut (mais temporairement) Flash dans son navigateur Firefox, après la découverte d’une nouvelle faille 0day mise au jour par le piratage massif de Hacking Team. Toutes les versions de Flash d’Adobe sont pour le moment bloquées.

Des exploits utilisant la technologie Flash étaient utilisés par la firme italienne pour faire de l’espionnage. Toutes les failles n’ont pas encore été corrigées, même si cela devrait être fait rapidement.

Mark Schmidt, à la tête de l’équipe support de Mozilla, a annoncé que ce n’était qu’une mesure temporaire, en attendant que ces failles soient corrigées. Mais Flash est régulièrement la source d’attaques et de failles de sécurité, ce qui incite certains experts en sécurité à demander sa désinstallation.