TOOLinux

Le journal du Libre

FusionDirectory 1.0.8.9 parle grec et portugais

mardi 4 août 2015

Pour ceux qui ne connaissent pas
FusionDirectory, il s’agit d’un gestionnaire d’infrastructure. Il est à
LDAP ce que Webmin pouvait être à NIS/NIS+ : une interface Web modulaire
de gestion complète d’un annuaire LDAP. Sa modularité permet d’offrir aussi
la gestion de services qui ne sont pas directement interopérables avec
LDAP.

Nouvelles fonctionnalités

- Ajout d’une option permettant de ne pas toucher au zones reverses.
Utilie lors de l’utilisation de zone reverse deleguées.

Correctifs majeurs

- Ajout d’un switch permettant de selectioner automatiquement la bonne
librairire json rpc quand on est en wheezy ou en jessie pour
fusiondirectory-shell

- Le mot de passe du cn=admin n’etait pas sauve correctement si le mot de
passe contenait un "<"

- Les mots de passe de type CRYPT/XXX autre que CRYPT/MD5 ne
fonctionnaient pas

- fusiondirectory-setup —check-ldap chiffre maintenant le mot de passe en
ssha par defaut et previent si l’option force le chiffrement par defaut est
active et que le defaut n’est pas ssha.

- la fonctionnalite cat de fusiondirectory-shell etait cassée

- Les entrées multivaluées sont maintenant affichées plus clairement par
fusiondirectory-shell.

Correctifs mineurs

- Rajout du Grec, Portugais et Norvegien Bokmål comme langue supportées

- Dans le schema core-fd.schema, le DESC de chaque attribut definit
maintenant exactement ce que font les attributs

Liens

Le site web.