TOOLinux

Le journal du Libre

IBM : un système de protection et des services dédiés aux données critiques

jeudi 8 mai 2014

L’annonce se fait dans un contexte d’augmentation des menaces persistantes avancées, des vulnérabilités informatiques « zéro jour », des infractions et des coûts qui en résultent.

Selon deux enquêtes commandées par IBM auprès de l’institut Ponemon, le coût moyen de la violation des données a augmenté de 15%, pour atteindre une moyenne de 3,5 millions de dollars. Les études indiquent également que les attaques ciblées sont considérées comme la plus grande menace par la majorité des entreprises. Leur coût est estimé à $ 9,4 millions de perte en valeur intrinsèque pour la marque.

L’arrivée d’IBM Threat Protection System et de Critical Data Protection Program représente selon l’entreprise "deux années d’investissements et d’acquisitions d’entreprises telles que Q1 Labs, Trusteer, Guardium, Ounce Labs, Watchfire et Fiberlink/MaaS360. "

Le nouveau système de protection Threat Protection System contre les menaces d’IBM exploite les renseignements liés à la sécurité afin d’aller au-delà des défenses et des pare-feu traditionnels, ceci pour perturber les attaques à travers l’ensemble de la chaîne d’attaque, de l’infiltration à l’exfiltration.

IBM Threat Protection System comprend une architecture de logiciels d’analyse et d’enquête (forensics) de bout en bout.

Le système de protection contre les menaces IBM dépend de 11 centres d’opérations de sécurité (SOC) qui peuvent surveiller le système une fois ce dernier déployé chez les clients.