TOOLinux

Le journal du Libre

L’éditeur canadien Druide a vingt ans

lundi 18 février 2013

Les plus "anciens" d’entre vous se rappelleront qu’il analysait d’abord une phrase à la fois ; la technologie multiphrase, qui analyse tout le texte en bloc, a marqué un tournant important : on pouvait désormais corriger rapidement, d’un coup d’oeil. À son tour, le multiphrase a permis la naissance du prisme linguistique, qui éclaire le texte sous de nouveaux angles, comme le style ou la sémantique. Et plus récemment, l’Anti-Oups ! s’est mis à scruter vos courriels discrètement, pour éviter les petits désagréments.

Mais Antidote, ce sont aussi des dictionnaires. Définitions, synonymes, cooccurrences, étymologies et autres champs lexicaux.

En 1993, le Web était encore balbutiant. Les concepteurs l’ont vu "naitre et grandir" en même temps qu’Antidote. Ils ont marié les deux avec WebElixir. Les succèsde l’iPhone et de l’iPad ont inspiré respectivement Antidote Mobile et Antidote Ardoise, avec des ventes réalisées à plus de 80 % à l’international. Dommage tout de même : si la version pour ordinateur est compatible Linux, la version mobile n’a pas encore épousé d’autres systèmes, pas même Android.

Aujourd’hui, vous êtes plus d’un demi-million à utiliser Antidote. L’éditeur inaugure son nouveau site Web.

Si vous n’êtes pas encore passé à Antidote 8, il vous reste un peu moins de deux semaines avant la fin de forfaits spéciaux de mise à niveau, le 28 février.