TOOLinux

Le journal du Libre

L’utilisation en production de Cloud Foundry en pleine croissance

lundi 23 avril 2018

Le Sommet de la Fondation Cloud Foundry s’est tenu la semaine dernière à Boston. L’occasion de publier un rapport sur son utilisation et son adoption grandissante.

L’utilisation de Cloud Foundry s’accélère, d’après l’enquête semestrielle auprès des utilisateurs rendue publique par la Cloud Foundry Foundation à l’occasion du Sommet nord-américain Cloud Foundry à Boston.

Pour rappel, la Cloud Foundry Foundation (CFF) est une organisation spécialisée dans le développement, la promotion et l’adoption de Cloud Foundry. Ses projets incluent Cloud Foundry Application Runtime, Cloud Foundry Container Runtime, BOSH, Open Service Broker API, Abacus, CF-Local, CredHub, ServiceFabrik et Stratos. Cloud Foundry est un projet sous licence Apache 2.0 accessible sur Github.

12 points de mieux qu’en 2017

D’après l’enquête, les grandes entreprises, tous secteurs d’activité et toutes zones géographiques confondus, font appel au runtime applicatif Cloud Foundry (CFAR) pour développer, déployer et gérer leurs applications cloud natives — et déploient plus largement Cloud Foundry en leur sein qu’auparavant. Près du tiers (30 %) des utilisateurs interrogés qualifient leur utilisation de Cloud Foundry de « vaste » — par son déploiement ou son intégration à l’échelle de l’entreprise toute entière.

Depuis la publication de l’enquête auprès des utilisateurs en octobre 2017, le taux d’adoption (qu’il soit vaste ou limité) a progressé de 12 points.

« Les utilisateurs de Cloud Foundry apprécient avant tout cette plate-forme open source pour la souplesse et l’interopérabilité de sa technologie et la diversité de son écosystème. »
(extrait du rapport)

Principales conclusions

- Le runtime applicatif Cloud Foundry est utilisé aux quatre coins du monde, par 40 % des utilisateurs en Amérique du Nord et une base croissante d’utilisateurs en Europe. Il est largement déployé dans tous les secteurs d’activité, notamment l’informatique (48 %) et les services financiers (16 %). Plus de la moitié (61 %) de tous les utilisateurs Cloud Foundry sont de grandes entreprises (chiffre d’affaires annuel supérieur à un milliard de dollars).

- Le tiers des entreprises utilisatrices disposent au moins d’une centaine de développeurs faisant appel à Cloud Foundry. La part de celles dont plus de 50 développeurs utilisent Cloud Foundry est passée de 20 % à 47 % sur un an, et 40 % des établissements exploitent aujourd’hui plus de 50 applications sur Cloud Foundry, contre 24 % il y a un peu plus de six mois. Près du tiers (30 %) des entreprises utilisatrices qualifient de « vaste » leur utilisation de Cloud Foundry, dont le taux d’adoption (qu’il soit vaste ou limité) a progressé de 12 points par rapport à l’an dernier. Et aucun signe de ralentissement à l’horizon : 53 % des structures se servent de cette technologie depuis moins de deux ans.

- Plus de 9 utilisateurs de Cloud Foundry sur 10 jugent importante son adaptabilité multiplate-forme, 67 % la qualifiant de « très importante ». D’après les réponses apportées, 13 % des utilisateurs du CFAR (Cloud Foundry Application Runtime) font actuellement appel au CFCR (Cloud Foundry Container Runtime), lancé à l’issue de l’enquête 2017 auprès des utilisateurs. Ils sont, en outre, 45 % à évaluer CFCR, autrement dit Kubernetes s’exécutant sur CF BOSH.

- Une majorité relative (42 %) d’utilisateurs se définit comme développeurs ou « devops » ; viennent ensuite des architectes (28 %). Ces utilisateurs ont une très haute opinion de Cloud Foundry, puisque 82 % affirment qu’ils recommanderaient volontiers Cloud Foundry à un collègue.