TOOLinux

Le journal du Libre

La Fondation Linux s’attaque aux infrastructures civiles

mercredi 6 avril 2016

Ce framework open-source, dernier-né des projets de la Fondation Linux, vise à fournir un socle logiciel (open-source, il s’entend) aux structures gérant les services civils de l’eau, l’énergie ou encore les transports. CIP, pour Civil

Infrastructure Platform, sera basé sur un noyau Linux et comportera plusieurs projets. De la supervision à la livraison, les plateformes gérant les services essentiels de l’eau ou de l’énergie disposeront ainsi de toute l’infrastructure nécessaire. Des acteurs de poids se sont déjà engagés dans CIP, comme Hitachi, Toshiba ou Siemens. Cela permettra une collaboration ainsi qu’un cadre commun et open-source de développement pour les systèmes vitaux de la société.

Le marché pour ce type de système a été évalué à plusieurs milliers de milliards d’euros, c’est dire son poids. CIP devrait contribuer, par la collaboration et la mise en commun des développements, à en diminuer les coûts tout en accélérant les développements et en améliorant la sécurité.

Liens :

- Le projet CIP
- L’annonce de la Fondation Linux