TOOLinux

Le journal du Libre

La France, plus épargnée par les spammeurs ?

jeudi 5 septembre 2013

Aujourd’hui, les spams accaparent 81,38% des courriels transitant sur les réseaux dans le monde entier. Les restes se partagent entre les publicités – 9,40%, les courriels légitimes – 9,40% et les malwares – 0,04%.

La plupart du temps, les spammeurs enrôlent les adresses e-mails des utilisateurs lors de leur désinscription qui se chiffre à plusieurs millions chaque année.

Selon Altospam ces chiffres sont un peu excessifs, considérant qu’en France le taux de spams "bien qu’en augmentation depuis plusieurs trimestres, reste en dessous de la barre symbolique de 75%."

Un important chamboulement a été enregistré entre le premier et le second trimestre de l’année 2013. Pour les deux périodes, les États-Unis sont restés à la même place c’est-à-dire au top du classement. Par contre, le taux enregistré a accusé une baisse, passant de 19,6% à 13,8%.

La Chine, étant en deuxième place durant le premier trimestre 2013 est passée à la troisième place en diminuant de moitié, 10% à 5,9%, le taux de relayage. Belarus, une ville située en Russie occupe la seconde place avec 11,7%. Il a accusé une hausse fulgurante durant le second trimestre. La France qui occupait la 6e place au début de l’année s’est effacée de la liste en laissant la place à de nouveaux entrants l’Ukraine à la quatrième place avec 5,5%, le Kazakhstan avec 3,3% et l’Argentine avec 3,1%. Le Pérou ainsi que la Corée sont également évincés du Top 12.