TOOLinux

Le journal du Libre

La gendarmerie veut de l’Android

mercredi 8 juin 2016

C’est dans le cadre du projet NeoGend que la gendarmerie vient de lancer un appel d’offre afin de trouver un prestataire pouvant lui fournir des smartphones et des tablettes sous Android, ainsi que des accessoires et de la formation. Le budget est conséquent, avec 53 millions d’euros.

Elle souhaite équiper ses appareils de ROM Google Android Open Source Project, et le cahier des charges est rigoureux, donnant les précisions sur le poids, la taille de l’écran, la couleur, le type de processeur ou encore la quantité de RAM. L’appareil photo doit pouvoir lire les QR-CODE par exemple, et un lecteur de carte microSD est obligatoire. Pour le système, c’est Android Lollipop ou Marshmallow, sans interface utilisateur supplémentaire imposée par l’opérateur ou le constructeur.

Ces équipements devraient permettre de faciliter et améliorer le travail des gendarmes, tout en améliorant leur sécurité et leur autonomie.

Liens :

- Présentation de NeoGEND
- Annonce de l’appel d’offre