TOOLinux

Le journal du Libre

La gestion des licences logicielles, point noir chez les entreprises européennes

lundi 6 janvier 2014

Cela a pour conséquence d’accroître sensiblement le risque pour ces sociétés de ne pas pouvoir mener à bien un audit logiciel. Ce sondage a été réalisé auprès de 125 cadres informatiques supérieurs à l’occasion de l’“IT Financial, Procurement & Asset Management Summit 2013” de Gartner.

Les résultats de l’enquête démontrent que la majorité des entreprises interrogées (52%) ne disposent pas d’une solution de gestion de licence adéquate. Les informations qui concernent leurs logiciels et licences se trouvent dès lors disséminées dans divers systèmes et feuilles de calcul ou consignées dans des conventions conservées en archive. Résultat : 80% des personnes interrogées admettent qu’elles se retrouvent dans l’incapacité - totale ou partielle - d’avoir une vision précise de la situation financière de leur informatique. Ces entreprises se doivent aujourd’hui de remédier à cette situation : 91% d’entre elles indiquent en effet qu’elles devront faire face à un ou plusieurs audits de licences logicielles au cours des 12 prochains mois.

Pas de vision globale

93% des personnes interrogées indiquent par ailleurs qu’elles demeurent tributaires de nombreuses tâches manuelles lorsqu’il s’agit pour elles de procéder à un inventaire de leurs logiciels. 52% des sociétés gèrent leurs licences en utilisant pour ce faire divers types de systèmes. 33% ont recours à un système de gestion d’actifs. 8% avouent même une totale absence de gestion des licences.