TOOLinux

Le journal du Libre

La production de disques durs a repris en Thaïlande cette semaine

jeudi 8 décembre 2011

Pour le trimestre de décembre, l’entreprise anticipe désormais un chiffre d’affaires d’au-moins 1,8 Md$. Les charges exceptionnelles liées aux inondations devraient être comprises entre 225 M$ et 275 M$ pour le trimestre de décembre, hors indemnisations par les assurances.

L’entreprise prévoit de déposer une déclaration de dommages portant au minimum sur 50 M$ pour ses biens, ainsi qu’une déclaration de perte d’activité au cours du trimestre de décembre.

La production de disques durs a repris cette semaine dans l’un de ses bâtiments de Bang Pa-in (BPI), en Thaïlande, soit une semaine avant la date initialement prévue. Cette usine a été submergée par près de deux mètres d’eau le 15 octobre ; les opérations de pompage ont été achevées le 17 novembre ; l’alimentation électrique principale a été rétablie le 26 novembre et la production a repris le 30 novembre.

WD prévoit de reprendre la production de glisseurs à BPI au cours du trimestre de mars 2012 et de commencer, à la même période, la production de glisseurs dans une nouvelle usine située à Penang, en Malaisie.

Les autres usines de production de disques durs de WD en Thaïlande sont toujours inondées par environ 60 cm d’eau. Le parc industriel devrait faire l’objet d’opérations de pompage d’ici 10 jours. La décontamination et la remise en état des installations pourront alors commencer.

WD estime que les livraisons de l’industrie de production de disques durs seront limitées à environ 120 millions d’unités au cours du trimestre de décembre, en raison des contraintes de production et d’approvisionnement liées aux inondations historiques dont a été victime la Thaïlande. Ceci inclut des unités qui étaient déjà en inventaire au début du trimestre. L’entreprise estime par ailleurs que la demande, pour le trimestre de décembre, devrait être de l’ordre de 170 à 180 millions d’unités. Selon WD, des contraintes d’approvisionnement continueront de peser sur l’industrie au cours du trimestre de mars et au-delà.