TOOLinux

Le journal du Libre

Le fret maritime adopte le blockchain

mercredi 8 mars 2017

La chaîne de bloc investit vraiment tous les domaines. C’est maintenant au tour de la gestion du fret maritime de se voir moderniser avec cette technologie open source, sécurisée et fiable. Maersk, un armateur danois, vient de signer un accord avec IBM, l’acteur principal du projet Hyperledger, afin de développer des outils pour la gestion du fret maritime international. Le but est d’utiliser la technologie de la chaîne de bloc pour la gestion de bout en bout du trafic, de l’approvisionnement, des ports et des transporteurs.

C’est donc la plateforme Hyperledger Fabric qui a été choisie, initiée par la Fondation Linux et dont IBM est maintenant devenu l’acteur incontournable. Cette solution devrait permettre de limiter les fraudes tout en apportant plus de transparence dans le partage des informations.

Liens :

- Le projet Hyperledger
- La chaîne de bloc d’IBM