TOOLinux

Le journal du Libre

Le groupe « Traductions » de l’APRIL se présente

lundi 10 janvier 2011

Groupe créé en octobre 2007,il travaille à la traduction dans différentes langues du site web de l’April et à la traduction de divers documents utiles.
Ces deux objectifs doivent permettre de mieux faire connaître nos activités hors de France (partager les pratiques...) et d’améliorer le suivi de certains dossiers pouvant intéresser d’autres pays non francophones.

Quatre questions à Marc Chauvet sur le groupe « Traductions »

Que fait le groupe ?

Le groupe de travail "Traductions" a pour objectifs de traduire le site web de l’April dans différentes langues, ainsi que de traduire d’autres documents utiles pour l’activité de l’association (communiqués de presse). Ces deux objectifs doivent permettre de mieux faire connaître nos activités hors de France et d’améliorer le suivi de certains dossiers pouvant intéresser d’autres pays non francophones.

Au cours de l’année passée, le groupe de travail a traduit une dizaine de communiqués de presse ainsi qu’une quarantaine de pages du site web. Le groupe de travail se focalise avant tout sur des traductions du français vers l’anglais, mais il s’attaque aussi maintenant à des traductions vers l’espagnol.

Comment peut-on participer, quelles compétences cela demande, temps...

Pour participer à notre groupe de travail, il suffit de maîtriser l’anglais ou l’espagnol en plus du français. Dans ce cas-là, il suffit de s’inscrire sur la liste de diffusion (notre page wiki explique comment faire) ou de me contacter directement par courriel. L’investissement en temps est assez limité. Je m’explique : le volet "traduction du site web" est un travail de longue haleine, et c’est paradoxalement ce qui rend cette activité propice aux petites contributions. Nous nous y attaquons une page après l’autre, en fonction des disponibilités des différentes traducteurs actifs et des contributions de différents traducteurs. Les besoins en traductions de communiqués de presse sont plus imprévisibles, mais la traduction d’un CP ne demande usuellement qu’une à deux heures.

Que fais-tu dans la vie ?

Je suis ingénieur de formation et je travaille chez Orange depuis 5 ans. Depuis quelques mois, je suis en charge de la défense des intérêts du groupe France Télécom - Orange dans ses relations avec les institutions européennes et les autorités de régulation hors de France. Plus spécifiquement, je travaille actuellement sur le dossier du prix des communications mobiles en itinérance. En dehors du boulot, outre mon implication dans l’April, je suis le président de la section ile-de-france de l’association des cadres de France Télécom.

Comment as-tu commencé à participer au groupe ?

En arrivant au sein de l’April, j’ai mis à profit ma double-nationalité franco-australienne pour participer aux traductions des groupes trad-gnu et de traductions. Après 5-6 mois, l’animateur du groupe traductions a souhaité passer la main, et on m’a alors proposé de prendre le relais.

Source : APRIL