TOOLinux

Le journal du Libre

Le manque d’expertise interne reste le principal frein pour les Big Data

mardi 20 novembre 2012

Talend annonce les résultats d’une étude menée auprès des participants de sa première conférence utilisateur, Talend Connect Paris, qui s’est tenue le 9 octobre 2012.

Celle-ci avait pour objectif de juger de la maturité de la politique de management des données des entreprises présentes – représentant un mix de clients, d’utilisateurs et de partenaires de Talend.

Plus d’expertise pour faire face à la masse de données

L’étude permet de dresser un bilan intéressant de l’état actuel des politiques de gestion des données au sein des entreprises.

Pour 72% des personnes interrogées, le manque d’expertise en interne est le principal frein à l’exploitation complète des Big Data. Seulement 11% d’entre elles ont estimé qu’il n’y avait pas à l’heure actuelle de solutions capables d’appréhender les Big Data.

La problématique de la gestion de l’explosion de la volumétrie de données à gérer est d’ailleurs un sujet épineux : à l’heure actuelle, 36% des personnes qui ont répondu à l’enquête estiment que leur société est capable de faire à la masse de données toujours plus importante qui afflue dans leur système d’information.

Le MDM, un marché encore à conquérir

Les sondés s’avèrent moins inquiets quant à la qualité des données contenues dans l’entreprise : 54% sont confiants dans la qualité des données nécessaires à leur activité quotidienne.

Le Master Data Management reste encore à l’heure actuelle à l’état de marché à conquérir : 23% des personnes présentes seulement ont mis en place une politique de MDM au sein de leur entreprise. 29% envisagent de le faire et 32% des présents n’ont pas de stratégie MDM à l’heure actuelle.