TOOLinux

Le journal du Libre

Le rapport européen ATR de FireEye

lundi 5 mai 2014

Le rapport dénombre plus de 90 familles de menaces de type APT ayant été activées à travers l’Europe, avec en tête des secteurs les plus touchés l’industrie pharmaceutique et la santé.

Basé sur des données recueillies dans le monde entier à partir de 40 000 cyber-attaques (plus de 100 par jour) et plus de 22 millions communications de malwares « Command and Control » (C&C), le rapport se penche en particulier sur les cyber-attaques qui contournent les défenses traditionnelles que sont les pare-feu classiques et de nouvelle génération, les IPS, les anti-virus ainsi que les passerelles de sécurité.

« Le continent européen est en train d’atteindre un point d’inflexion dans son paysage de cyber-sécurité qui s’apparente fortement à ce que les Etats-Unis ont connu en 2011 » observe Paul Davis, Vice Président, Europe de FireEye. « Avec les attaques avancées, les hackers mettent rapidement en action leurs opérations visant les industries les plus stratégiques d’Europe, nous devons désormais nous détourner des moyens de défenses traditionnels qui ne peuvent gérer et stopper ce type de menaces grandissant ».

Principaux enseignements

La France, l’Angleterre, la Suisse et l’Allemagne sont les quatre pays les plus attaqués en Europe et représentent à eux seuls 71% des infections détectées sur le continent.

Le Top 5 des secteurs d’activité les plus touchées par les attaques APT en Europe en 2013 :

- Gouvernements
- Finance
- Santé / Pharmaceutique
- Télécommunications
- High-Tech

Aucun pays n’avait vu plus de 60% de ses industries visées par des attaques APT. Néanmoins la France (au même niveau que l’Angleterre) récolte la palme du pays européen du nombre de secteurs touchés, avec 12 chacun.

- L’intégralité du rapport