TOOLinux

Le journal du Libre

Le respect de la vie privée sur Internet doit être à la portée de tous

mercredi 16 octobre 2013

Pour le moment, le pistage et le stockage de nos informations n’en est qu’à ses prémisses et les conséquences de ces pratiques sont majoritairement anodines. Le pire prend souvent la forme de publicités ciblées agaçantes qui nous poursuivent de sites en sites pour nous proposer un nouvel accessoire. Malheureusement, les traces que nous laissons sur Internet vont bien au-delà de notre dernier achat sur Amazon. Religion, engagement politique, sexualité, santé … Avons-nous vraiment envie de partager toutes ces informations avec des entreprises qui pourraient décider de les utiliser un jour ? Avec notre assurance, notre banque ou encore notre employeur ? La réponse est non.

Récemment, les institutions gouvernementales et les associations concernées ont multiplié les campagnes de sensibilisation aux bons gestes de sécurité, faisant porter la responsabilité sur l’utilisateur négligeant. Bien sûr, il doit s’adapter à ce nouvel espace en se renseignant sur les règles et les usages à respecter, mais l’utilisateur n’est pas seul en cause. En proposant des outils toujours plus ludiques et toujours plus faciles à utiliser, les géants du Web garantissent la démocratisation Web, en cherchant à cibler l’audience la plus large possible. Mais s’ils conçoivent des plates-formes pensées pour des utilisateurs non technophiles, ils doivent accepter de s’engager à offrir toutes les garanties nécessaires pour assurer la sécurité, la confidentialité et le contrôle des données des utilisateurs qui n’ont pas les connaissances pour le faire.

En attendant, il existe déjà quantité d’outils, certains gratuitement, sur Internet qui peuvent garantir une meilleure protection, sans obliger les utilisateurs à revoir complètement leurs habitudes de navigation. Il suffit parfois de changer de moteur de recherche ou de logiciel d’email pour commencer à mieux protéger sa vie privée. Il ne reste plus qu’à s’informer et à agir en conséquence. »

- Tristan Nitot, Principal Evangéliste chez Mozilla