Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Les scientifiques des données ont la cote en 2018

mercredi 3 janvier 2018

L’évolution constante et effrénée de la technologie modifie le monde du travail en profondeur. Si d’un côté, certains jobs et certains aspects de fonctions seront inévitablement automatisés, d’un autre côté, de toutes nouvelles fonctions verront le jour et la demande en compétences les plus récentes ne cessera de s’accroître.

Comme nous le confie Alistair Cox, PDG de Hays : « Les gros titres à sensation nous prédisent l’extinction de l’ouvrier humain, mais nous ne voyons rien de tel se passer. Nous assistons au contraire à une véritable explosion de nouveaux rôles autour de l’intelligence artificielle et du traitement des données ainsi qu’à une demande inexorable de compétences générales spécifiques comme l’adaptabilité, la créativité et la collaboration. Après tout, aucun algorithme n’est encore capable de percevoir l’humour, le caractère ou l’enthousiasme de façon aussi efficace qu’un être humain. »

Sa suggestion aux employeurs pour rester compétitifs ? Adapter leurs viviers de talents de sorte à affronter l’avenir ; d’autre part, il conseille aux demandeurs d’emploi de maintenir leurs compétences à niveau afin de rester attractifs pour d’éventuels employeurs.Alistair nous livre ses pensées quant aux jobs et compétences qu’il s’attend à voir fleurir en 2018 et au-delà.

Alistair Cox prédit également une hausse des fonctions liées aux données : « Les montagnes d’informations numériques ne cessent de croître et l’accroissement des technologies liées à l’Internet des objets ne fera qu’accélérer cette tendance. Cependant, des données sans compréhension intrinsèque ne sont d’aucune valeur, ce qui explique la forte progression des postes vacants de scientifiques de données, d’analystes de données, d’artistes de données et de visualisateurs de données à travers le monde. Ces professionnels donnent du sens aux données commerciales et permettent de transformer les séries de zéros et de uns en observations exploitables, qu’il s’agisse de modifier le comportement des consommateurs ou d’explorer de nouvelles perspectives restées jusqu’alors invisibles à l’œil humain. »

De nouveaux participants en salle de réunion

Du fait des nouvelles technologies, les dirigeants à même de garantir la sécurité des systèmes d’une entreprise seront de plus en plus recherchés. En conséquence, la demande en agents de sécurité informatique capables de protéger les sociétés contre des cyberattaques continuera d’augmenter.

Avec le tout prochain Règlement relatif à la protection des données (General Data Protection Regulation, GDPR) qui devrait être mis en œuvre en mai 2018, la réglementation devrait créer un nombre croissant de demandes pour des postes de délégués à la protection des données dans le monde entier.