Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Linagora s’implante au Québec

jeudi 20 juin 2013

Pour Alexandre Zapolsky, pdg de LINAGORA : « La politique québécoise de soutien à l’innovation et aux entreprises ainsi que la proximité du marché américain ont été des facteurs déterminants dans notre décision. De plus, l’intérêt avoué du gouvernement québécois pour le logiciel libre offre des perspectives très prometteuses pour une entreprise comme LINAGORA. Je tiens aussi à souligner que la qualité de l’accompagnement du Investissement Québec à Paris a été déterminant pour nous ».

Déjà implantée dans la Silicon Valley depuis plusieurs années à San Francisco, puis en BElgique, LINAGORA a décidé d’écrire une nouvelle page de son développement international. La première étape passera par le Québec et Montréal.

Cette décision est le fruit d’un dialogue qui s’est noué depuis près de 5 ans avec Montréal International, Investissement Québec et la Délégation du Québec à Paris.

Trois événements récents auront été les catalyseurs de la décision prise par LINAGORA.

A l’automne 2012 lors de son voyage officiel à Paris, Pauline Marois, Première ministre du Québec, avait ainsi confirmé à Alexandre Zapolsky son orientation en faveur du logiciel libre. Cette orientation favorable avait ensuite été confirmée par l’ambitieux plan visant à développer l’usage du logiciel libre au sein des ministères et organises publics de la « Belle Province » présenté le 19 mars dernier par Stéphane Bédard, ministre responsable de l ’administration gouvernementale et président du Conseil du Trésor du Québec. Dans le même temps, Alexandre Zapolsky, participant à la délégation de chefs d’entreprise qui accompagnait le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors de son voyage officiel au Canada et au Québec, avait pu valider une fois pour toute l’intérêt stratégique pour LINAGORA de s’implanter au Québec.

Ce sera chose faite à l’automne 2013. Dans un premier temps le leader français français du logiciel libre installera deux collaborateurs à Montréal. Mais l’ambition est tout autre puisque à l’horizon de 3 ans, LINAGORA projette d’investir 10 millions de dollars canadiens et de créer 55 nouveaux emplois au Québec et au Canada.

Alexandre Zapolsky qui rencontrera ce soir Nicolas Marceau à l’occasion d’une réception donnée à la Délégation du Québec à Paris, ne cache pas son enthousiasme. « Je suis très heureux de ce nouveau challenge pour LINAGORA. J’espère que nous serons très nombreux pour l’inauguration de notre filiale à Montréal à l’automne. J’y invite d’ores et déjà tous ceux qui nous ont aidé dans cette aventure ainsi que tout l’écosystème québécois du logiciel libre ».

(Communiqué Linagora)