TOOLinux

Le journal du Libre

Logiciels libres : "Fiers du chemin parcouru, n’en sous-estimons pas les obstacles"

mardi 6 mai 2014

L’auteur les décrit comme "des sharewares à base d’open source plus connus sous la dénomination de Freemium et Open Core". Il essaye également, dans cet article, d’apporter des pistes et d’expliquer comment les utilisateurs peuvent réellement "aider le logiciel libre et vraiment libre à se pérenniser". Le numéro n’étant plus en kiosque, cette tribune est désormais disponible et partageable librement.

Extrait :

"La situation se trouve aggravée par d’autres aspects, macroscopiques. Les productions de code que l’on retrouve sur les forges telles que GitHub sont en majorité des briques logicielles, rarement des produits finaux. Ces briques logicielles, largement régies par des licences sans obligation de réciprocité, sans copyleft, comme les licences Apache, BSD, MIT, WTFPL..., qu’elles soient issues d’une entreprise éditant un logiciel ou proviennent d’une intégration, constituent souvent une valeur ajoutée aux productions finales de code non libre. Ainsi, des milliers de développeurs qui souhaitent simplement partager leur code et leur savoir-faire se retrouvent complices malgré eux du tourbillon de la production de produits non libres (ou semi-libres) et donc de la non- libéralisation de l’outil informatique des utilisateurs de logiciels. Nous-mêmes, militants du logiciel libre, avons parfois notre part de responsabilité dans la montée de cette menace."

- La tribune en PDF