Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Merethis, la supervision "made in France"

mardi 11 mars 2014

Merethis est l’éditeur de la suite logicielle Centreon, spécialisée dans la mesure des performances et surveillance d’infrastructures et applications métier.

Issu d’un projet d’étudiants de l’école d’informatique EPITECH (94), Centreon (initialement baptisé Oreon) nait en 2003. L’objectif initial est de simplifier l’usage d’un produit qui fait référence dans le domaine de la supervision IT : Nagios. Très pauvre dans ses interfaces de configuration, il y a là un logiciel à créer. C’est le point de départ de Centreon.

Après environ 1 an ½ de travaux « légers », et sponsorisés par l’intégrateur Linagora, les opportunités se précisent. Des structures comme JCDecaux ou Lafarge montrent un intérêt certain et souhaitent investir dans le développement du produit.

En parallèle, une communauté francophone se structure, apportant des expériences et capacités de développement nouvelles.

La naissance de Merethis

Le souhait de créer une entreprise permettant de se consacrer pleinement au développement et à la promotion du produit est porté par Julien Mathis et Romain Le Merlus, les deux membres les plus actifs au sein de la communauté Centreon. Cette entreprise voit le jour le 1er aout 2005 sous le nom de Merethis (Merlus & Mathis).

Les premières intégrations vraiment « professionnelles » donnent aux concepteurs de nouvelles orientations techniques et fonctionnelles pour le produit. C’est dans ce contexte qu’une réécriture complète de Centreon est faite. Celle-ci prendra un peu plus d’un an. Merethis bénéficie pendant ce temps d’un courant porteur très fort auprès des utilisateurs et prospects, ceux-ci sont nombreux à sponsoriser les travaux de Romain et Julien, via des missions d’ingénierie ou d’intégration. Pendant près de 3 ans, la mission de Merethis est d’évangéliser le marché, en France et également à l’international, tout en assurant le développement du produit. L’effectif est alors de moins de 10 personnes.

En 2009, Centreon devient un outsider plus sérieux. Il est l’outillage de supervision de nombreuses DSI et est porté dans de grands appels d’offre.

Double licence, pourquoi ?

Merethis imagine un modèle de double licence. D’un côté le logiciel libre distribué sous licence GPL et gratuit pour tout son socle, de l’autre des logiciels tiers à valeur ajoutée optionnels au code fermé et soumis à des coûts d’utilisation.

Ces logiciels tiers, initialement au nombre de 3 (Centreon Map – Cartographie avancée, Centreon BI – Décisionnel sur les métriques IT, Centreon BAM – Vision des services métiers IT) sont développés et proposés à partir de 2009.

L’autonomie de l’éditeur et les chiffres

En 2014, Merethis devient autonome dans le financement de ses activités de R&D. Sa gamme produit répond aux besoins de supervision, d’hypervision, de fourniture de métriques de pilotage aux responsables d’exploitation. Merethis n’est plus dépendant de Nagios et propose une suite logicielle complète sur laquelle elle possède toute la capacité d’innovation. Ses clients sont des PME/PMI et des grands comptes. Le logiciel est une référence dans son domaine : elle est la solution libre la plus utilisée en France et bat régulièrement en compétition les grands éditeurs du domaine (HP, CA, IBM, BMC).

La communauté est estimée à 185 000 utilisateurs dans le domaine, 19.000 contributeurs sur les différentes plateformes collaboratives et environ 100 développeurs sur la forge communautaire.

Il y a à ce jour moins de 5 pays dans le monde où Centreon n’a pas été téléchargé.