TOOLinux

Le journal du Libre

« Moderniser le data Center requiert une forme d’abstraction intelligente »

jeudi 28 mai 2015

Au fil de l’évolution des besoins et des priorités des utilisateurs techniques en entreprise vers des modèles plus souples, mobiles et orientés service, les infrastructures Cloud définies par logiciel des datacenter attirent de plus en plus l’attention. Quel que soit le fournisseur, toutes les infrastructures modernes - caractérisées par des suites logicielles autonomes ou des services gérés qui offrent des fonctions avancées avec une plus grande simplicité et efficacité et un TCO réduit - doivent trouver le moyen de faire évoluer leur infrastructure sans interruption. Ils ne peuvent généralement pas se permettre de démarrer de nouveaux déploiements sans tenir compte de l’existant. Ils doivent trouver un moyen de préserver les investissements existants et de maximiser le retour sur investissement.

Pour atteindre cet objectif, les services informatiques ont besoin de normaliser les outils, les services de données et d’administration à travers leur infrastructure d’une manière commune qui fait abstraction du matériel sous-jacent. Ce concept est appelé par l’éditeur « Intelligent Abstraction ». Cette approche est le catalyseur fondamental pour leur permettre de moderniser leur infrastructure tout en protégeant les investissements et intégrer de nouvelles technologies sans perpétuer de nouveaux silos ni ajouter de la complexité, estiment les experts de FalconStor.

Intelligent Abstraction désigne le découplage des applications, des données et des workloads du matériel physique, des réseaux et des protocoles utilisant la virtualisation, des services de données, et de l’automatisation à base de règles. Cette approche du stockage défini par logiciel intègre les services traditionnels de stockage, réseau et données en une seule couche unifiée. Il ne doit toutefois pas être confondu avec les architectures hyper-convergentes qui incluent la puissance de calcul des serveurs. L’approche Intelligent Abstraction permet aux utilisateurs d’acquérir un mélange de stockage et de calcul optimisé et paramétré en fonction des besoins de l’activité, des applications et des budgets. Enlever l ’« intelligence de stockage » du matériel affranchit l’infrastructure de technologies propriétaires et permet le déploiement d’infrastructures rentables et véritablement agiles. Fondamentalement, l’approche Intelligent Abstraction permet aux entreprises de réaliser des gains dans de nombreux secteurs :

- Agilité - mobilité des données accrue, capacité d’intégration de nouvelles technologies et plate-formes
- Réduction des risques - disponibilité continue des données, diminution des erreurs humaines
- Efficacité - Amélioration de l’utilisation, optimisation des coûts de l’infrastructure
- Productivité - Simplification et facultés d’automatisation

« Au cours de la dernière décennie, nous avons vu cette approche d’abstraction des services produire des résultats positifs pour les couches de calcul et de réseau. Jusqu’à présent, cette nouvelle approche en matière de stockage a davantage été un concept et seulement été fourni par petits bouts. La réalité est que cette approche n’a pas été unifiée pour les infrastructures de stockage entières d’une manière vraiment agnostique capable de procurer des gains universels », a déclaré Rob Zecha, Vice-Président Exécutif et Chef Produit chez FalconStor. « Nous ne considérons plus le datacenter comme une masse complexe de matériels, réseaux et protocoles - nous le voyons comme des ressources agrégées et des actifs intégrés qui peuvent être provisionnés et orchestrés selon les besoins pour résoudre les problèmes et fournir un accès cohérent aux données et des services à l’activité. Les données sont l’actif qui croît le plus de nos jours. Les entreprises ont besoin d’un moyen de gérer, de déplacer et de protéger ces données d’une manière qui optimise leur activité tout en contrôlant les coûts. Le découplage de la gestion du stockage et de l’intelligence du matériel est essentiel pour la voie à suivre ».

Lors de la modernisation d’une infrastructure, la plupart des entreprises ne peuvent pas se permettre de tout jeter et de recommencer. Elles ont besoin de prolonger la durée de vie du matériel et de l’infrastructure de stockage existante. Elles ont également besoin d’un éventail complet de services de données qui soient communs à l’ensemble de l’infrastructure et des applications, et non pas spécifique aux éléments de stockage individuels. L’approche Intelligent Abstraction permet aux services de données d’être intégrés au fur et à mesure, donnant aux entreprises la possibilité de faire évoluer leur infrastructure d’une manière prévisible et organisée. En conséquence, les infrastructures existantes peuvent être utilisées plus longtemps, assurant un meilleur retour sur investissement. Les nouvelles technologies peuvent ainsi être introduites d’une manière moins perturbante. Les avantages en sont multiples : cela permet de déplacer les données vers la nouvelle plate-forme de stockage sans perturber l’activité, d’avoir des services de données partagées, de minimiser les silos de périphériques, de réduire la complexité opérationnelle et enfin, d’assurer un délai de mise en œuvre plus court.

En ayant des services de stockage définis par logiciel réellement indépendants du matériel, ces services peuvent être universellement déployés selon les besoins de cycle de vie des données. Ces services de données doivent être transversaux - sur l’ensemble de l’infrastructure de stockage – afin d’éliminer les silos et leur complexité inhérente et de fournir des capacités unifiées et convergées à l’ensemble de l’environnement. La mobilité des données, les processus de continuité, de protection, de restauration, d’optimisation, de reporting et de provisionnement peuvent alors être réalisés par le biais d’une interface d’administration unique pour l’ensemble des ressources, y compris les baies de stockage, les serveurs, les hyperviseurs, et le Cloud. Les entreprises ont besoin de pouvoir provisionner et d’orchestrer des services de capacité et de données optimisés pour leurs applicatifs, leur activité et leur budget, débarrassées des contraintes d’acquisition de licences ou de services supplémentaires. Elles ont besoin d’améliorer leur capacité de livraison de façon uniforme dans toute l’infrastructure sans restriction.

Les services de données basés sur Intelligent Abstraction sont implémentés à la couche réseau pour se passer de coûts de licence et de firmware. En conséquence, les nouvelles technologies de stockage, les baies de stockage d’entreprise, et les actifs existants, qu’ils soient présents au sein de l’entreprise, distants ou dans le cloud, peuvent être incorporés dans la modernisation du centre de données.

Tout aussi essentielle est l’automatisation rendue possible par l’approche
« Intelligent Abstraction », laquelle supprime les contraintes de maintenance quotidiennes, réduit les erreurs et autorise une résolution rapide des problèmes. Outre l’ajout d’applications basées sur des règles visant à améliorer la protection et la récupération des données, tous les processus de sauvegarde sont éliminés au profit de la protection continue au niveau de l’Intelligent Abstraction. Les services de données basés sur cette couche peuvent s’ajuster dynamiquement pour assurer les niveaux de service rigoureux pour tous les niveaux de stockage et les applicatifs concernés. La migration et le déplacement des données ou des applications sont également automatisés pour fournir un service continu à tout utilisateur, groupe ou emplacement requis.
"Intelligent Abstraction est une fondation pour l’optimisation de l’infrastructure informatique et de l’activité, et peut avoir un effet positif considérable sur les coûts, le temps et la complexité », a déclaré Rob Zecha.

Pour plus de détails sur l’application de ces principes dans le datacenter moderne, téléchargez le livre blanc, « Intelligent Abstraction : Optimizing Data Services in the Enteprise ».