Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Nous perdons... 40 heures par mois à cause de systèmes inefficaces

jeudi 18 janvier 2018

Les professionnels de la sécurité perdent 40 heures par mois à cause de systèmes inefficaces, dit une étude réalisée par LogRhythm. Elle montre que les processus et les logiciels inefficaces ralentissent significativement la découverte de cybermenaces ainsi que leur réponse.

La majorité des sondés pensent qu’un professionnel de la cybersécurité lambda perd en moyenne dix heures par semaine à cause d’un logiciel inadapté. L’étude révèle aussi que la grande majorité des personnes interrogées (88 %) estiment que les menaces internes constituent un danger croissant pour la sécurité de leurs organisations.

La bonne nouvelle, c’est que l’intelligence artificielle (IA) est une arme de plus en plus utile aux organisations dans le cadre de la cyberguerre qui fait actuellement rage. L’étude montre que les informaticiens américains estiment que l’IA va véritablement révolutionner la lutte contre les hackers externes et les menaces internes dans les années à venir. Ces décideurs s’attendent à ce que la détection plus rapide des menaces soit le principal avantage en matière de sécurité apporté par l’intelligence artificielle basée dans le cloud, suivie de l’amélioration de l’analyse des données et de la collaboration.

L’IA dans le cloud a le potentiel de bénéficier de millions d’implémentations clients. Par conséquent, l’IA basée dans le cloud peut être plus rapide, plus précise et plus intelligente que les alternatives sur site. Ainsi, les organisations ont une vision claire des menaces liées aux utilisateurs qui passeraient autrement inaperçues.

Aujourd’hui, moins de la moitié des organisations interrogées utilisent une forme quelconque d’IA pour contrer les cybermenaces. Toutefois, l’étude montre que plus de 90 % des organisations qui utilisent l’IA pensent qu’elle a amélioré l’efficacité de leur cybersécurité.