Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

OpenStack à l’heure de Queens

jeudi 1er mars 2018

La communauté de l’infrastructure ouverte lance une 17e version qui permet la prise en charge d’un large éventail de charges de travail, tant pour les applications d’entreprise que les applications cloud native.

Queens est une version compacte résultant d’un cycle de développement de six mois. Le logiciel alimente aujourd’hui 60 centres de données de clouds publics et des milliers de clouds privés, à une échelle de plus de six millions de noyaux physiques (tout de même).

OpenStack-Helm fournit une série de diagrammes et outils Helm permettant de gérer le cycle de vie d’OpenStack en plus de Kubernetes et d’exécuter des projets OpenStack en tant que services indépendants. Horizon ajoute un plug-in permettant la création de moteurs d’orchestration Heat (Heat orchestration templates) par un glisser-déposer. Enfin, LOCI, un nouveau projet qui fait également ses débuts, crée des images de services OpenStack compatibles avec l’Open Container Initiative et pouvant être intégrées à des outils de déploiement lourds comme OpenStack-Helm ou être utilisées individuellement pour fournir des services autonomes comme le stockage par blocs Cinder.

Quoi de neuf, en bref ?

- Prise en charge des vGPU (processeurs graphiques virtuels)
- Cyborg, un outil de gestion des ressources d’accélération matérielle et logicielle telles que les GPU, FPGA, CryptoCards et DPDK/SPDK
- Démon CNI Kuryr permettant d’augmenter l’évolutivité des opérations sur Kubernetes
- Prise en charge de l’edge computing
- Service de conteneurs Zun

Le site : OpenStack Queens