TOOLinux

Le journal du Libre

Pourquoi la NASA a choisi Red Hat OpenStack

mercredi 27 avril 2016

Le JPL, le centre de la NASA pour l’exploration robotique du système solaire, a choisi Red Hat OpenStack et Linux pour « moderniser les capacités de ses serveurs et de ses systèmes de stockage sur site », annonce l’éditeur.

Le centre JPL de la NASA a de nombreuses réussites à son actif dont la création du premier satellite américain, l’envoi d’un engin spatial sur toutes les planètes du système solaire et le lancement des quatre robots Mars rovers. A présent, il compte davantage sur le cloud computing pour traiter les requêtes liés aux projets de vol et soutenir des chercheurs qui étudient les données des missions. Traditionnellement, la plus grande partie de l’infrastructure de JPL était sur site.

Les ingénieurs de JPL ont créé un cloud OpenStack sur site afin d’offrir des ressources importantes et flexibles aux chercheurs et aux ingénieurs travaillant sur ses missions. Ils prévoient de migrer dans une architecture de cloud privé plus efficace les activités de calcul stratégiques qui doivent être conservées sur site.