TOOLinux

Le journal du Libre

SUSE s’engage dans la formation d’ingénieurs français du logiciel libre

mercredi 19 juin 2013

La formation d’ingénieurs Linux n’est pas une problématique purement logicielle ou de formation, c’est une problématique marché, lourdement ressentie par de nombreuses directions informatiques. Le dernier Linux Job Report, rapport annuel et indépendant sur l’état de l’industrie du logiciel libre, pointe d’ailleurs plusieurs faits marquants :

Après une légère stagnation en 2011, la demande d’experts Linux a de nouveau cru l’année dernière
La formation n’a pas toujours suivi, en conséquence de quoi les DSI et RH reconnaissent avoir des difficultés dans le recrutement de talents Linux

Les salaires suivent en proportion : la main d’œuvre qualifiée (et certifiée) Linux étant devenue rare, les salaires proposés pour ces postes se doivent d’être attractifs et sont donc significativement plus élevés que la moyenne des salaires IT généralistes à postes équivalents.

Depuis plus d’un an, Epitech et SUSE ont un accord logiciel aux termes duquel l’éditeur a vocation à équiper la totalité des étudiants, tous niveaux confondus, avec la distribution communautaire de SUSE : openSUSE. Cela représente plus de 4000 stations de travail aujourd’hui. Le déploiement est en cours et se poursuivra l’année prochaine.

A la rentrée de septembre 2013, 10 étudiants, impliqués dans les laboratoires opensource d’Epitech intègreront un programme de formation SUSE Linux, d’une durée de 6 mois, avec à la clé une certification professionnelle.