TOOLinux

Le journal du Libre

Ubuntu 11.04 est disponible

vendredi 29 avril 2011

Pour les ordinateurs plus ancients, Ubuntu détectera automatiquement si la carte graphique peut supporter Unity et proposera l’interface “classique” quand ce ne sera pas le cas. Pour des raisons d’habitude ou de cohérence ou encore quand il s’agit de déployer Ubuntu 11.04 sur un parc marchine important qui ne pourrait supporter Unity uniformément, les utilisateurs pourront également choisir de rester sur l’interface ‘classique’.

L’interface présente un bureau aéré avec un dock à gauche de l’écran. L’interface est identique sur les netbooks, portables et desktop PC. Le dock est configurable : les utilisateurs peuvent ajouter ou enlever des applications et sélectionner celles qu’ils souhaitent démarrer en un clic.

Ubuntu 11.04 se distingue des interfaces traditionnelles en adoptant la recherche pour trouver fichiers et applications. Cette décision est directement inspirée du web où la recherche est devenue le point de départ de toute navigation. La recherche est localisée dans le dash. Le dash rassemble en un même endroit les fichiers, applications, la musique et les videos. Tous ces éléments peuvent être recherchés par la barre.

Quand un utilisateur recherche des applications, celles qui ont été le plus récemment utilisées et installées sont identifiées et l’interface lui propose des suggestions d’applications à télécharger depuis le Ubuntu Software Center (logithèque Ubuntu).

Les applications peuvent être ajoutées au dock par simple glisser/déposer. Les applications en cours d’utilisation apparaissent en surbrillance dans le dock, elles peuvent y être ancrées ou encore en disparaître une fois fermées. Les applications peuvent être cherchées par nom ou par catégorie : il n’est pas nécessaire de connaître le nom d’une application pour la trouver.

La recherche de fichiers suit la même logique : il est possible de lancer une recherche par nom ou par type.

Ubuntu 11.04 propose également un ensemble d’améliorations comme un menu global, disponible pour la plupart des applications pré-installées. Les menus n’apparaissent qu’à la demande. Les utilisateurs pourront également utiliser le multi-écrans et passer simplement de l’un à l’autre pour éviter d’avoir un bureau complètement surchargé.

Les écrans tactiles sont supportés par Ubuntu 11.04. Les gestes déclenchent des actions telles le défilement, la navigation entre écrans et le zoom sur un écran. Canonical et la communauté Ubuntu vont régulièrement ajouter le support tactile pour d’autres applications.

Le Ubuntu Softawre Center est intégré au dash, permettant aux utilisateurs d’ajouter des applications simplement. Les utilisateurs pourront également désormais partager leur expérience en proposant des évaluations (reviews) et en notant (rating) des applications, comme sur l’App Store d’Apple.

Le service en ligne Ubuntu One s’améliore. Cette offre gratuite de partage et de synchronisation de fichiers et de contacts est associée à un service de musique en streaming. Elle est actuellement disponible pour toutes les plateformes iPhone et Android. La version officielle du client Windows sera prochainement disponible et intègrera une mise à jour significative de la version Beta actuelle.

Les utilisateurs d’Ubuntu One peuvent désomais accéder à leurs fichiers depuis Android, importer leurs contacts depuis Facebook et bénéficier d’une synchronisation complète avec Gmail. Ils disposent également de mises à jour pour l’écoute de musique en streaming, comme le support de nouveaux formats et la gestion de listes de lecture.

Ubuntu 11.04 est disponible au téléchargement le 28 avril sur www.ubuntu.com.