TOOLinux

Toute l’actu Linux & Open Source

Un livre blanc sur les enjeux du marché secondaire des logiciels

lundi 22 décembre 2014

Le CIGREF a relevé que les grandes entreprises étaient confrontées depuis quelques années à un accroissement marqué des audits de licences par des éditeurs de logiciels.

La pression pesant sur les DSI pour accompagner la réduction des dépenses de l’entreprise tout en faisant face à des défis toujours plus nombreux, se fait de plus en plus forte. Représentant entre 20 et 40 % du budget IT, les logiciels sont naturellement au coeur de ces enjeux.

Le « Software Asset Management » est ainsi devenu nécessaire au sein de l’entreprise, qui voit se développer un parc de licences et de postes de travail de plus en plus important (et hétérogène) avec la mobilité et le BYOD notamment.

Dans ce contexte, un événement non négligeable a récemment renforcé cette démarche de SAM et la rend désormais doublement payante : la légalisation en Europe par la Cour de Justice de l’Union Européenne de la vente de licences logicielles d’occasion.

En permettant aux entreprises de valoriser leurs logiciels inutilisés ou de compléter leur parc à moindre coût, cette évolution juridique fait en effet apparaître le parc applicatif comme le dernier gisement d’optimisation inexploité dans les entreprises, en rendant possibles de nouveaux retours sur investissement.

L’ampleur de cette décision sur le cadre juridique des logiciels, et plus encore la création d’un marché européen des licences logicielles de seconde main, font émerger pour l’entreprise tout un faisceau de nouvelles opportunités et de nouvelles alternatives, dans un contexte où le rééquilibrage des rapports de forces devient crucial. Ainsi, quels changements de paradigme implique cette nouvelle possibilité ? Quelles évolutions dans la façon dont l’entreprise gère ses logiciels ou ses relations avec les éditeurs ?

- Le livre blanc