TOOLinux

Le journal du Libre

Un supercalculateur pétaflopique pour l’Université Technologique de Dresde

jeudi 27 décembre 2012

A l’issue de son installation en deux phases en 2013/2014, le nouveau superordinateur, qui représente un investissement d’environ 15 millions d’euros, bénéficiera à toute la communauté de la recherche en Saxe.

" Ce nouveau supercalculateur et son système de stockage vont prendre la relève du système installé en 2005/2006 et recréeront des conditions très favorables pour une recherche innovante dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Saxe. Le nouveau système servira à plus de 100 projets scientifiques déjà existants, relevant de très nombreuses disciplines - essentiellement sciences de la vie et de la matière." se réjouit le Professeur Wolfgang E. Nagel, directeur du centre de calcul de l’université (ZIH) et titulaire de la chaire d’Architecture de calcul à la Faculté d’informatique de l’Université Technologique de Dresde.

Au terme de la phase finale de son installation, le système aura une capacité globale de calcul de plus d’un pétaflops - soit 1.000.000 de milliards (1015) d’opérations par seconde. Pour atteindre ces performances, le nouveau supercalculateur conçu par Bull mettra à contribution plusieurs milliers de coeurs de processeurs Intel Xeon.

Le ZIH poursuit également ses propres recherches dans trois domaines essentiels du calcul haute performance : la scalabilité, le calcul sur des volumes de données importants et l’efficacité énergétique. Le support du calcul sur de gros volumes de données est un thème de recherche central depuis l’installation du premier supercalculateur HRSK en 2006. Le nouveau HRSK-II permettra l’analyse de systèmes de fichiers parallèles et l’optimisation d’applications, en particulier pour les entrées/sorties de grosses quantités de données.