TOOLinux

Le journal du Libre

Une application Android sur 4 est un virus ou un cheval de Troie

vendredi 23 novembre 2012

En mettant au point un virus ayant affecté 17 000 smartphones fonctionnant avec le système d’exploitation de Google, Android, pour plus de 500 000 euros de préjudice, le jeune hacker illustre une inquiétante réalité :

« Selon nos experts, une application Androïd sur 4 est un virus ou contient un cheval de Troie. C’est simple, n’importe qui peut mettre en ligne une application Androïd et y cacher un programme malveillant. Ainsi, en téléchargeant la moindre application non sécurisée on prend le risque d’être piraté à son insu. », explique Salim Güler, Vice Président de Kobil Systems.

Il y a quelque temps déjà, une application pirate avait secoué le market Android. Un hacker proposait une application bancaire qui permettait, soi-disant, de gérer ses comptes. Hélas, ce pirate en profitait pour récolter, par le biais de cette application mobile, les coordonnées bancaires des utilisateurs afin de les revendre à d’autres pirates qui piochaient dans leurs comptes.