Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Chine : espoir de Linux ?

jeudi 13 juillet 2000

Une telle possibilité était présente dans les esprits depuis bien longtemps.
La nouveauté c’est que ce constat devient officiel.

Windows, le système d’exploitation de Microsoft qui serait installé sur 90%
du parc informatique mondial pose depuis longtemps le problème de la dépendance
vis-à-vis d’une seule société, étrangère de surcroît. Et cette question se pose
d’autant plus volontiers qu’elle est aujourd’hui liée à bon nombre de polémiques :
procès anti-trust, atteintes à la concurrence, Echelon, ...

C’est ainsi que l’armée française avait déjà décidé d’adopter Linux pour ses
systèmes pour des raisons évidentes de sécurité (le code source de Windows est
fermé, et il est donc impossible de le vérifier).

L’un des principaux moteurs de cette décision chinoise est la société Red Flag,
dirigée par le fils du président Jiang Zemin et sous la coupe de l’Académie
chinoise des sciences. D’après un acteur de l’industrie chinoise de l’informatique,
le gouvernement chinois serait ainsi en train d’investir plusieurs milliards de
dollars dans Linux.

Cette décision est peut-être celle qui va permettre à Linux de s’imposer à
très grande échelle lorsque l’on connaît les promesses de développement
économique de la Chine. Affaire à suivre ...