Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Début d’année orientée entreprise chez Apple

mardi 4 janvier 2005

Apple fait évoluer en douceur sa gamme Xserve, serveur de type 1U destiné au montage en rack, avec deux nouvaux processeurs PowerPC G5 64 bits cadencés à 2,3 Ghz. La limite des 3 Ghz promise par Steve JOBS au lancement de la génération G5 n’a donc pas été atteinte par IBM, le fondeur des processeurs exploités par Apple.

A ces nouveaux processeurs, Apple ajoute un bus frontal cadencé à 1,15 et un disque de 400 Go, soit une puissance de calcul virtuelle estimée à 35 gigaflops par système, aautorisant des débits de 9,2 GBps par processeur et des capacités de stockage dépassant 1,2 To à chaud.

Deux solutions pour articuler votre serveur XServe. La première, MacOS X, livré avec XServe (dont la configuration de base est disponible dès aujourd’hui pour 3219 euros TTC). Cette baisse de prix est sensible : l’entrée de gamme passe ainsi de 3599 à 3219 euros !

La seconde, Yellow Dog Linux de Terra Soft Solutions. Ce revendeur certifié Apple dispose en effet d’une large gamme de machines (allant de l’iMac à XServe) optimisés et livrés avec sa distribution Linux. Cette dernière n’est autre qu’une version de Fedora Core optimisée pour les processeurs PowerPC (du G3 au G5).

Dans la foulée de ses annonces de rentrée, la firme de Cupertino communiqué l’arrivée de XSan, un système de fichiers réseau de type SAN (storage area network) proposé pour un montant fixe par serveur : 999 euros. Apple destine ce produit aux marchés de la post-production vidéo, des centres de données et de diffusion.

Xsan est un système de fichiers 64 bits en cluster (pour Mac OS X) qui permet aux entreprises de regrouper les ressources de stockage et de centraliser l’accès simultané en lecture/écriture via Fibre Channel à des volumes partagés, et ce au niveau du fichier.

Comme tous les autre produits de la gamme entreprise et serveurs d’Apple, XSan joue la carte de l’interopérabilité, avec le système de fichiers StorNext d’ADIC, ce qui lui permet de dialoguer avec des systèmes et fichiers Windows, UNIX et Linux. En outre, Xsan est pris en charge par le progiciel de gestion de données de pointe d’ADIC, StorNext Management Suite.