Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

SuSE - Rencontre avec Patrick Flierl

samedi 31 mars 2001

Après plusieurs années d’une présence relativement discrète, SuSE avait ouvert sa filiale française au courant de l’année 2000. Le rachat de la société Arkane Media située à Strasbourg a constituée un coup d’accélérateur, et permet aujourd’hui à SuSE de compter un effectif de 13 personnes et de proposer elle-même le support francophone pour ses produits.
Arkane Media assurait déjà le support de SuSE sur les pays francophones avant même ce rachat.

Une stratégie développée autour de trois axes

C’est Patrik Flierl qui en préside les destinées depuis maintenant 9 mois (juillet 2000), après avoir été chargé du développement de SuSE dans les pays scandinaves. La filiale française est chargée du développement sur les pays francophones : France, Benelux et Suisse Romande.

La stratégie de SuSE s’articule autour de trois axes.

1. Les produits : le système d’exploitation SuSE Linux, le support à l’installation et le support professionnel

2. Les produits spécialisés : considéré comme des services autour de ses produits de base, la réalisation de distributions spécialisées (par exemple pour les serveurs de fichier, ou d’impression)

3. Le service : les prestations de conseil peuvent être assurée par des personnels de SuSE partout de part le monde, suivant les spécialistes nécessaires. Ainsi, ces derniers peuvent être situés en Allemagne, aux Etats-Unis, en Corée ou bien encore en République Tchèque. La structure française ne fait que l’interface. « Le développement de l’offre de services en France se fera aussi par les partenariats, notamment en ce qui concerne la formation, le clustering ou les programmes de gestion » Toutes ses spécialité n’étant pas assurée par SuSE directement.

« Nous cherchons aussi à développer notre réseau de partenaires de distribution », afin de permettre à SuSE de couvrir au mieux le territoire. « Tous ces partenariats sont indispensables pour assurer le succès du développement de SuSE en France » précise-t-il. En effet, les spécialistes pointus sont très recherchés sur le marché, et seules quelques sociétés ont su développer une expertise suffisante dans des domaines aussi complexes que le clustering.

« Chacune de ces trois branches devra représenter un chiffre d’affaire de 1 million d’euros pour l’année 2001 […]. Les prestations de conseil ne concernent que la France, tandis que les produits autour des distributions Linux concernent l’ensemble des pays francophones. Néanmoins, la France devrait représenter plus de 80% du chiffre d’affaire. ». Le chiffre d’affaire prévisionnel s’établit donc à prêt de 20 millions de francs pour la seule année 2001.

« Notre objectif de croissance se situe autour de 100% chaque année, ce qui nous permettra d’atteindre un chiffre d’affaire de 4,5 M€ [NDLR : soit environ 90 millions de francs au total des 3 axes]sur chacun de nos axes de développement d’ici à 3 ans ».

Les objectifs de développement de SuSE en France semblent être ambitieux, et se fondent sur le développement du marché Linux en pleine explosion aujourd’hui.

Les liens :

- Le site officiel de SuSE

- SuSE : rentabilité prévue fin 2002