Toolinux Linto.AI OpenPAAS OBM Hubl.IN Linagora

Turbolinux avale Linuxcare

mercredi 21 février 2001

Annonce officielle

Déjà partenaires depuis 2 ans, les deux sociétés allient maintenant leurs compétences.

Turbolinux développe des solutions complètes Linux pour Internet et les systèmes d’informations des entreprises, incluant du clustering et du calcul distribué. De nombreuses sociétés comme Compaq, Dell, IBM, Intel, Oracle ont déjà investis dedans.

Linuxcare, offre des ressources techniques pour Linux et des solutions open-source.

D’après les termes de l’accord, Paul Thomas, CEO de TurboLinux dirigera la nouvelle entité, tandis que Arthur F. Tyde III, CEO et co-fondateur de LinuxCare en sera le Directeur Technique (CTO).

LinuxCare : un atout pour TurboLinux

TurboLinux, éditeur de la distribution Linux du même nom, est particulièrement bien implanté dans les pays d’Asie, notamment au Japon. Son développement au Etats-Unis est relativement récent (moins de 2 ans), et trouve donc avec les structures de LinuxCare un moyen rapide de pouvoir pénétrer le marché Américain. Cible idéale pour TurboLinux, LinuxCare y trouve aussi son compte !

En effet, en difficulté depuis plusieurs mois, LinuxCare trouve dans ce rachat une opportunité de retrouver des persepctives de croissance. La société de services américaine recherchait un partenaire providentiel pour lui permettre de continuer à vivre et à se développer.

Longtemps considéré comme l’un des acteurs majeurs de Linux aux Etats-Unis, LinuxCare avait du faire face a des difficultés financières importantes il y a plusieurs mois déjà. Un plan de réduction des effectifs avait été mis en place afin de sauver la société. Ce rachat devrait permettre de redonner un nouveau souffle à l’entité de service, tout en permettant un développement accéléré de TurboLInux aux Etats-Unis.

La nouvelle entité se rapproche donc du modèle de développement de concurrents Red Hat, en alliant une structure de services autour de compétences logicielles. Un positionnement logique et cohérent si l’on considère les structures des deux entreprises.

Flou artistique dans le paysage américain

Au moment où VA Linux, concurrent historique de LinuxCare, annonce une réduction d’effectif de 25% et une réorganisation de son management, le décollage réel de Linux en entreprise se fait encore attendre. Actuellement en phase de tests, beaucoup de grands comptes ne sont pas encore prêts à franchir le pas sur une grande échelle. Il est fort à parier que les déploiements débuterons l’année prochaine, une fois les phases de tests terminées et validées.

En attendant, le secteur s’organise pour arriver dans les meilleures conditions possibles sur ce marché. Les précurseurs sont pour beaucoup dans une passe relativement difficile, tandis que les "nouveau entrants" acteurs traditionnels de l’informatique (IBM, HP, Compaq, ...) pourraient acquérir les compétences qui leur font aujourd’hui défaut dans ce domaine ...

Liens :

- Le site officiel de TurboLinux

- Le site officiel de LinuxCare