TOOLinux

Le journal du Libre

Comment l’Open Source peut favoriser l’innovation en période de ralenti économique

jeudi 26 mars 2009

Emma McGrattan, Vice-présidente en charge du développement chez Ingres, exposait ce mardi, dans le cadre de l’EclipseCon 2009, sa vision de l’innovation en période de restriction budgétaire. Dans une session intitulée « Ask Forgiveness not Permission » (demandez l’indulgence, pas la permission), elle explique : "En période de ralenti économique et de réduction budgétaire, il faut innover différemment. Précisément, l’open source permet de mener à bien des projets calibrés et pertinents qui peuvent faire la différence pour une entreprise qui veut rester dans la course. (...) Les développeurs doivent faire preuve d’imagination pour se procurer une pile technologique gratuite ou peu onéreuse servant de plate-forme pour l’innovation (...). La réduction des coûts frappe en premier lieu les projets marginaux et originaux qui innovent et font avancer les choses. Je montrerai comment Ingres, Eclipse, et le logiciel open source en général peuvent impulser ces projets pour le plus grand bien du développeur et de l’entreprise ».

Emma McGrattan a beaucoup fait pour l’adoption de l’open source chez Ingres. Aujourd’hui, elle est à la tête de l’équipe Ingres Emerging Technologies. Elle est également membre du Conseil d’administration de l’Eclipse Foundation. Emma McGrattan parle de l’open source sur son blog, "The View from 25B", à l’adresse blogs.ingres.com/emmamcgrattan.

Ce jeudi, Enrico Schenk, Ingénieur logiciel chez Ingres et engagé dans Eclipse, présentera une session intitulée « Access your Data without Eclipse Clutter » (Accédez à vos données sans l’encombrement d’Eclipse). La session se tiendra jeudi 26 mars à 2:30 p.m. (heure du Pacifique) et expliquera comment commencer rapidement à travailler avec des données. Enrico Schenk montrera comment utiliser les fonctions d’Ingres Database pour simplifier les tâches et obtenir de meilleurs résultats.

Messages

  • La crise est une bonne occasion de se tourner vers de nouveaux types d’outils open source. Il ne faudrait toutefois pas s’en détourner une fois la reprise économique(encore hypothétique pour l’instant, certes) confirmée... Il est temps de convaincre aujourd’hui les directeurs informatiques, souvent les plus réticents face à l’utilisation de plates-formes en ligne gratuites par les employés. A la clé, des gains de coût, mais aussi des gains de productivité, car ces technologies sont souvent simples et intuitives. D’où un temps d’apprentissage faible et une appropriation rapide des outils.

    Voir en ligne : Entreprise Globale