TOOLinux

Le journal du Libre

FreeRunner n’a pas convaincu : OpenMoko jette l’éponge

mardi 7 avril 2009

La société OpenMoko avait suscité il y a un peu plus d’un an un bel enthousiasme à l’occasion de la commercialisation d’un mobile "opensource" nommé FreeRunner, longtemps resté à l’état de prototype.

Le développement n’a pas été de tout repos : des changements d’équipe, de stratégie et une maturation lente des logiciels auront joué contre son succès. La mutation des terminaux vers le système Android n’aura pas lieu : OpenMoko arrête les frais et se sépare de la moitié de son personnel.

La société ne pouvait pas rester rentable avec à peine 10 000 unités écoulées. Le PDG, Sean Moss-Pulz, a annoncé le licenciement de la moitié de son personnel. Exit le segment des smartphones : OpenMoko va se recentrer sur d’autres priorités.

Le GTA03 - nom de code barbare du mobile - est donc abandonné, mais un "plan B" semble être sur les rails, histoire de maintenir la flamme en activité si le vent devenait favorable, soudain... Moss-Pulz n’exclut pas de revenir sur le marché avec d’autres idées et solutions opensource, mais sans aucune précision pour l’instant.

Messages